TIQUES : nouveau fléau dans les élevages bovins

TIQUES : nouveau fléau dans les élevages bovins

piroplasmose, ehrlichiose, fièvre Q, anaplasmose ou encore maladie de Lyme pour l’homme

Publié le jeudi 23 avril 2020 à 15:50

Les tiques peuvent transmettre de multiples maladies aux bovins  :

- la piroplasmose caractérisée par des « pissements de sang » qui peuvent être mortels,

- l'ehrlichiose ou « fièvre des pâtures » qui entraîne une grande fatigue, une baisse de production conséquente, saignement du nez, de la fièvre et peut conduire à la mort en 3 jours. Généralement autour de 15 jours après la mise en pature les signes se déclarent

- la fièvre Q provoquant des troubles de la reproduction et des avortements. Transmissible à l'homme

- l'anaplasmose qui peut aussi être transmise par les taons, se caractérise par de la fièvre, de l'anémie, une baisse de production et des retards de croissance, la maladie de Lyme dont le diagnostic est encore compliqué à établir mais qui se manifesterait pour les symptômes les plus prononcés par de l'arthrite douloureuse et handicapante (boiteries, paralysies). Identique chez l'homme

La lutte chimique et écologique ont leur importance.

Chez MINERAL 152, le seau MINER'AIL 152 UAB est un seau destiné à tous bovins, il fournit un apport minéral équilibré au pâturage et permet d'éloigner les parasites externes : tiques et mouches.

Fonctionnement :

Lors de l'ingestion des seaux par les bovins, les principes actifs de l'ail biologique broyé et naturel se retrouvent dans leurs sueurs, ce qui repousse les mouches et les tiques.

L’effet température extérieur n’a pas d’influence sur la tique.

ATTENTION les seaux aux arômes d’ail mais n’éloignent pas les tiques et mouches.

Pour avoir un effet sur les mouches, il faut une température d'environ 20°C pour faire transpirer les animaux et plus il fait chaud plus le seau est efficace. Les mouches en fin de printemps et été sont la cause de conjonctivite des yeux et de mammites d’été aussi bien chez les vaches en lactation que les vaches tarie ou génisses prêtes à vêlée.

Arguments :

1 - Répulsif naturel mouches et tiques sans manipulation des animaux

2 - Apport minéral pour répondre aux besoins des bovins au pâturage

3 - Technologie MINERAL 152, seau coulé afin de résister aux intempéries

4 - Utilisable en agriculture biologique (MINER'AIL UAB), vaches, genisses, tarie (-300 de BACA)

5 - Contient de l'ail naturel et Utilisable en Agriculture Biologique spécifiquement sélectionné

6 - NOUVEAU : MINER'AIL TARIE pour les taries en conventionnel, évite les mammites de tarissement à cause des mouches

Revenir aux actualités

Une question ?


N'hésitez pas, nous sommes là pour répondre à vos interrogations :

04 74 72 16 60

Contact

MINERAL 152


  • 7 Allée des joncs - Z.A. de Charpenay
  • 69210 Lentilly